Modèles de PAC air-eau : Les mesures à prendre pour faire le bon choix

Solution de prédilection pour réduire la facture de chauffage, la pompe à chaleur air-eau est adoptée par de nombreux consommateurs. Face au foisonnement de modèles proposés par les commerçants, la sélection peut s’avérer difficile. Quoi qu’il en soit, l’objectif est d’arrêter le choix sur une PAC air-eau qui permet de tirer le maximum d’avantages. L’essentiel pour chaque utilisateur est en effet d’obtenir un bon rendement du matériel. Pour sortir gagnant d’un investissement dans un tel dispositif de valeur, voici quelques mesures à prendre.

Considérer la technologie pour un bon rendement

La technologie d’une pompe à chauffage en air-eau diffère d’un modèle à un autre. Pour obtenir un rendement supérieur, il est judicieux d’opter pour l’appareil qui répond le plus aux caractéristiques de l’habitation. Les fabricants mettent en avant :

  • La PAC air-eau basse température

Meilleur choix pour des utilisateurs qui vivent dans une région froide, ce modèle se particularise par une différence de température moindre entre le liquide du circuit e chauffage et la température hors de l’eau. Cela offre une performance accrue du matériel même lorsqu’il doit fonctionner dans les conditions les plus hostiles de l’hiver.

  • La PAC air-eau haute température

Plus adaptée à l’utilisation de radiateurs comme émetteurs de chaleur, ce modèle de thermopompe air-eau indique une température hors de l’eau d’environ 65°C. Elle est plus recommandée pour les propriétaires en cours de rénovation de propriété qui envisagent d’installer une pompe à chaleur comme dispositif de chauffage.

Prendre en compte les besoins dans le choix d’émetteurs de chaleur

Ce qui est agréable dans l’utilisation d’une pompe à chaleur air-eau, c’est qu’elle est capable de satisfaire des besoins sous différentes formes. Raccordée à des conduits insérés sous un revêtement de sol, elle se décline en plancher chauffant. L’autre type d’émetteur de chaleur qui peut l’accompagner est le ventilo-convecteur. Cet élément permet à la PAC air-eau de diffuser de l’air chaud dans chaque pièce d’une maison. Le dispositif peut également accueillir des radiateurs à basse ou haute température à la convenance des utilisateurs. Pour les consommateurs qui envisagent plus d’esthétique dans l’installation, les fabricants proposent la PAC air-eau à modules à cassette. Dans ce cas de figure, la diffusion de chaleur s’effectue à travers des câbles dissimulés dans le plafond.

Solliciter un bon dimensionnement au moment de l’achat

Le dimensionnement est une technique utilisée pour tous les types de pompe à chaleur. Requise pour mesurer la capacité d’une PAC air-eau, cette étape nécessite l’intervention d’un professionnel. À effectuer même avant l’achat, l’opération a pour but de trouver la puissance calorifique optimale pour un meilleur rendement de l’appareil. La marge à obtenir doit se situer entre 5 et 20 kW.

Jeter un œil sur les marques déposées

Un dispositif électrique disposant d’une marque déposée est généralement un modèle d’une bonne qualité. Sur le marché des pompes à chaleur air-eau, les consommateurs en quête de tarifs de thermopompes abordables ont le choix entre plusieurs références. Certaines sont délivrées par l’AFNOR, d’autres par la NFPAC ou l’AFPAC. Les choix peuvent jongler entre les PAC air-eau comportant respectivement les marques CE, Eurovent, Qualipac ou NFPAC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *